Viens découvrir le monde des films ghibli
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum a passé les 10 000 messages.

Merci à tous.


les " tattoos "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité


Invité



MessageSujet: les " tattoos " Ven 11 Juil 2014 - 14:21

Rappel du premier message :

Un tatouage est un dessin habituellement décoratif ou symbolique réalisé en insérant de l'encre dans la peau. Traditionnellement, il est effectué avec de l'encre de Chine ou des encres à base de charbon ou de suif, et plus récemment avec des encres contenant des pigments industriels. Les encres de tatouages existent dans de nombreuses teintes différentes et permettent de réaliser le motif de son choix. Il existe même une encre transparente qui ne réagit qu'à la lumière noire : ce type de tatouage est appelé tatouage « UV » ou « Blacklight »1. Le tatouage est indélébile, et est considéré comme un type de modification corporelle permanent.

La technique du tatouage consiste à introduire l'encre dans la peau à l'aide d'un objet pointu ou d'aiguilles. La plaie provoquée par le piquage cicatrise, et laisse apparaître le dessin par transparence de la peau. L'encre y est déposée dans un espace assez précis à la limite entre le derme et l'épiderme. La profondeur de la piqûre varie de 1 à 4 mm en fonction des types de peau et des parties du corps, les zones les plus épaisses se situant dans le dos, les coudes et les genoux.

Le tatouage est pratiqué depuis plusieurs milliers d'années dans de nombreuses régions du monde. Il peut être réalisé pour des raisons symboliques, religieuses, thérapeutiques mais aussi esthétiques. Dans plusieurs civilisations, il est même considéré comme un rite de passage à cause de la douleur endurée lors de la réalisation du motif.

C'était aussi un mode de marquage utilisé pour l'identification des esclaves, des prisonniers ou des animaux domestiques.

Étymologie
Articles détaillés : Tatouage en Polynésie et Irezumi.

Le mot vient du tahitien tatau, qui signifie marquer, dessiner ou frapper et dérive de l'expression « Ta-atouas ». La racine du mot, ta signifie « dessin » et atua signifie « esprit, dieu ». Le docteur Berchon, traducteur du deuxième voyage de Cook vers Tahiti en 1772, employa pour la première fois le mot tattoo ; le mot sera francisé en « tatouage» à la fin des années 1700. Il est d'abord introduit dans le Dictionnaire de l'Académie française en 17982, puis dans la première édition du dictionnaire de Littré en 18633.

Au Japon, le tatouage traditionnel pratiqué à la main est appelé irezumi (入れ墨 ou 入墨, irezumi?, littéralement « insertion d'encre »), le terme plus général pour désigner le tatouage est horimono (彫り物 ou 彫物, horimono?, littéralement « sculpture »).
Histoire

Le tatouage est une pratique attestée en Eurasie depuis le néolithique. « Ötzi », l'homme des glaces découvert gelé dans les Alpes italo-autrichiennes arbore des tatouages supposés thérapeutiques4 (petits traits parallèles le long des lombaires et sur les jambes). Les analyses au carbone 14 réalisées par la communauté scientifique estiment sa mort vers 3500 av. J.-C. En Égypte, trois momies féminines tatouées sur les bras, les jambes et le torse, datant de l'an 2000 av. J.-C., ont été découvertes dans la vallée de Deir el-Bahari (près de Thèbes). Leur description évoque de nombreux tatouages représentant des lignes parallèles et des points alignés5. Tout comme en Égypte, plusieurs momies tatouées ont été découvertes dans la région de l'ancienne Nubie. En 1910, une première momie, datant de l'an 1500 av. J.-C., est découverte par le britannique Cecil M. Firth sur le site archéologique de Kubban (environ 100 km au sud d'Assouan). Elle présente des éléments de tatouage sur la région abdominale en forme de losanges pointillés entourés d'une double rangée de tirets6,7. Puis en 1961, de nombreuses momies tatouées sont découvertes par André Vila sur le site de fouilles françaises au village d'Aksha dans le nord du Soudan8. Toutes les momies dont le sexe a pu être identifié sont des femmes, à l'exception d'un homme tatoué sur le visage. Le style des tatouages est le même qu'en Égypte et sur le site de Kubban, et représente aussi des motifs géométriques, des points et des lignes. André Vila estime que ces momies datent du Ie siècle avant notre ère, voir du tout début de l'ère chrétienne8.

Dans le bassin du Tarim (Xinjiang en Chine), de nombreuses momies de type européen sont découvertes par des archéologues chinois. Une partie d'entre elles sont tatouées sur les mains, les bras ou le dos9. Encore mal connues (les seules publications accessibles en langue occidentale sont celles de Victor H. Mair et James P. Mallory10,11), certaines d'entre elles pourraient dater de la fin du 2e millénaire avant notre ère. En outre, trois momies tatouées ont été extraites du permafrost de l'Altaï dans la seconde moitié du XXe siècle (« L'Homme de Pazyryk » dans les années 1940 et « La Dame d'Ukok » et « L'Homme d'Ukok » dans les années 1990) ; elles arborent des motifs zoomorphes exécutés dans un style curviligne. « L'Homme de Pazyryk » est tatoué sur l'ensemble des bras, le dos et la poitrine12. « La Dame d'Ukok » et « L'Homme d'Ukok » portent aussi des tatouages d'un style proche de la momie de Pazyryk et qui représentent des animaux. Selon les estimations scientifiques, la datation de ces momies se situe entre le Ve et le IIe siècle av. J.-C.

Au début de notre ère, les Bretons arboraient de nombreuses marques corporelles souvent décrites comme des tatouages dans les récits de conquêtes de Jules César. Hérodien, un historien romain du IIIe siècle, écrit à leur propos : « Les Bretons se tatouent le corps de peintures variées et de figures d'animaux de toutes sortes. Voilà pourquoi ils ne s'habillent pas, pour ne pas dissimuler leurs dessins corporels »13. Servius, un grammairien du IVe siècle, est même convaincu que « les gens de Bretagne portent des tatouages » et que cette forme de marquage doit être clairement différenciée de la peinture corporelle14. Au Japon, des figurines datant de l'ère Jōmon portent des symboles ressemblant à des tatouages, mais aucune étude scientifique n'a pu mettre à jour des preuves concrètes attestant de ces pratiques. Les premières traces connues sont issues d'écrits chinois datant du IIIe et VIe siècles. Ces textes parlent de pêcheurs dont le corps est entièrement recouvert de tatouages15,16. Dans le Kojiki, écrit en 712, il est décrit deux différents types de tatouages, un considéré comme « prestigieux » pour les personnes illustres, les héros et les nobles, et un plus « vulgaire » pour les criminels et les bandits.

Au VIIIe siècle, le pape Adrien bannit le tatouage, ainsi que toutes les marques corporelles d'inspiration païenne. En outre, le judaïsme interdit toute inscription entaillée et marquée à l’encre indélébile (Deutéronome 14.1, Lévitique chap. 19 verset 28 « Vous ne ferez point d'incisions dans votre chair pour un mort, et vous n'imprimerez point de figures sur vous. Je suis l'Éternel. »). Le tatouage serait donc mal considéré dans la culture occidentale à cause des condamnations judéo-chrétiennes dont il fait l'objet. De plus, les Normands, qui ont envahi l'Europe du Nord au XIe siècle, méprisent le tatouage. L'ensemble de ces interdictions et considérations néfastes vis-à-vis du tatouage provoquent sa « disparition » durant de nombreux siècles en occident du IXe au XVIIIe siècle ; à l’exception d’une mention par Marco Polo17.

Ce n'est qu'en 1770 que les Européens « redécouvrent » le tatouage, lors des explorations dans le Pacifique Sud avec le capitaine James Cook18. Dans la culture européenne, les marins en particulier étaient notamment identifiés avec ces marques jusqu'après la Seconde Guerre mondiale. Ces mêmes marins européens se tatouaient souvent un crucifix sur tout le dos afin de se prémunir de la flagellation en cas de punition car c'était un crime que de défigurer une image pieuse. Ce système d'identification est aussi, avant l'arrivée de la photo d'identité, un moyen sûr et efficace pour le renseignement des fiches des forces de police sur la pègre18. Les fiches de polices, jusqu'au XIXe siècle, comportaient la signalisation et la description de chaque tatouage qui permettait ainsi d'identifier sans erreur un individu19. À partir de la fin du XXe siècle, le tatouage commence à se démocratiser. De plus en plus de personnes se font tatouer, à l'image de stars du sport, de la musique et du cinéma, qui arborent publiquement leurs tatouages.

Finalité

À l'origine, ces marques sur la peau étaient des signes d'appartenance à un groupe : tribal, religieux, de pirates, d'anciens prisonniers ou de légionnaires. Mais c'était aussi une manière de marquer de manière indélébile certaines catégories de gens comme les esclaves ou les prisonniers. Mais les raisons pour lesquelles les gens choisissent d'être tatoués sont diverses : identification à un groupe, cosmétique, rituel religieux, exemple de théorie du handicap20, et utilisations magiques sont les plus fréquentes. Aussi, la sociologie du corps les tient pour un objet d'étude important.

Dans les années 1970, puis plus particulièrement dans les années 1990, un véritable engouement pour le tatouage est né. Le tatouage n'est plus alors une manière d'afficher son appartenance à un groupe, à une tribu ou à un quartier, c'est un moyen de revendiquer son originalité, de séduire, de s'embellir, de provoquer, de compenser. Certains adolescents le vivent comme un rite de passage et agissent parfois sur une impulsion qu'ils regrettent plus tard21. Un tatouage correspond souvent à un moment important de la vie, agréable ou douloureux : naissance, décès, réussite personnelle ou professionnelle sont des exemples récurrents de raisons qui amène à se faire tatouer22. De ce fait, le motif mais aussi le lieu de l'inscription (dos, torse, bras, jambes, parties intimes, etc.) a également une importante signification.

Des « tatouages » sont appliqués pour faciliter la reproductibilité de certaines thérapies médicales. En radiothérapie externe, des tracés persistants sont appliqués sur la peau (notamment à l'aide de fuchsine) tandis que les tatouages permanents se réduisent à de simples points appliqués à l'aide d'une petite aiguille trempée dans l'encre de Chine23. Le but de ces tatouages est de fixer les champs à la peau qui correspondent à la zone tumorale à irradier. Enfin, des tatouages sont aussi placés sur des animaux et servent à leur identification. Le tatouage décoratif sur des animaux est le plus souvent interdit par les lois sur la protection des animaux24.

Quelles que soient les raisons qui amènent une personne à se faire tatouer, il est très important de garder à l'esprit que le tatouage est une modification permanente et indélébile. Ce caractère définitif du tatouage est habilement souligné par Pascal Tourain dans son livre : « mes tatouages : du définitif sur du provisoire »25. Il ne faut donc pas se lancer dans cette pratique sans y avoir correctement réfléchi auparavant.....


https://fr.wikipedia.org/wiki/Tatouage

source wiki... à modifier...


Dernière édition par jean-pierre le Sam 12 Juil 2014 - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité


Invité



MessageSujet: Re: les " tattoos " Sam 19 Juil 2014 - 18:24


 Ghibli2 


Dernière édition par jean-pierre le Mar 22 Juil 2014 - 12:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
xsaga2001


avatar



Féminin

Date d'inscription : 15/02/2013
Messages : 322

Age : 32
Vierge

Localisation : 95


MessageSujet: Re: les " tattoos " Dim 20 Juil 2014 - 7:28

jean-pierre a écrit:
je me suis dit la même chose ;-)

http://www.visceraltattoo.com/

l'artiste s'appelle aurore ^^

tu en penses quoi de son book !

je me sens pas de verser des arrhes ^^
Son travaille à l'aire propre après as tu le choix d'essayer d'aller voir un autre tatoueur?
Revenir en haut Aller en bas
http://mangamaniac.forumsactifs.com/
Invité


Invité



MessageSujet: Re: les " tattoos " Dim 20 Juil 2014 - 14:59

oui bien sûr, le bouche à oreille est efficace ^^

une connaissance a un tattoo à la cheville à 150 euros !

je le posterai avec son aimable autorisation
;-))
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: les " tattoos " Dim 20 Juil 2014 - 15:07

je pense que c'est un effet de mode, pour faire comme mes copines ^^

pour faire beau, pour faire jolie, perso ça n'a aucun sens ^^

jaime les tattoos qui represente un moment de la vie, c'est mon humble avis !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: les " tattoos " Lun 21 Juil 2014 - 8:35


 Ghibli2 

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: les " tattoos " Mer 6 Aoû 2014 - 21:44


Onion6


Dernière édition par jean pierre le Ven 5 Sep 2014 - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
xsaga2001


avatar



Féminin

Date d'inscription : 15/02/2013
Messages : 322

Age : 32
Vierge

Localisation : 95


MessageSujet: Re: les " tattoos " Ven 8 Aoû 2014 - 14:56

C'est sympa j'aime bien
Revenir en haut Aller en bas
http://mangamaniac.forumsactifs.com/
Invité


Invité



MessageSujet: Re: les " tattoos " Sam 9 Aoû 2014 - 8:17

Onion6


Dernière édition par jean pierre le Ven 5 Sep 2014 - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: les " tattoos " Ven 29 Aoû 2014 - 12:28

Onion6
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: les " tattoos " Sam 4 Oct 2014 - 11:23

Revenir en haut Aller en bas
xsaga2001


avatar



Féminin

Date d'inscription : 15/02/2013
Messages : 322

Age : 32
Vierge

Localisation : 95


MessageSujet: Re: les " tattoos " Mer 8 Oct 2014 - 16:15

J'aimerais aller au moins une fois à ce genre de convention mais ce ne sera pas pour cette année
Revenir en haut Aller en bas
http://mangamaniac.forumsactifs.com/
Invité


Invité



MessageSujet: Re: les " tattoos " Mer 8 Oct 2014 - 20:17

le prix de l'entrée est excessif, tout comme le prix demandé pour un tattou ^^

un de mes proches pour ses 16 ans a eu ce tatouage ^^

j'en pleure encore  Ghibli8

Onion6

cette photo s'autodétruira dans moins de 24 heures ^^



Dernière édition par jean pierre le Mer 8 Oct 2014 - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
xsaga2001


avatar



Féminin

Date d'inscription : 15/02/2013
Messages : 322

Age : 32
Vierge

Localisation : 95


MessageSujet: Re: les " tattoos " Mer 8 Oct 2014 - 20:28

Ah ouai que dire...
Revenir en haut Aller en bas
http://mangamaniac.forumsactifs.com/
Invité


Invité



MessageSujet: Re: les " tattoos " Mer 8 Oct 2014 - 21:02

xsaga2001 a écrit:
Pour le prix je suis bien placer pour le savoir rien que dans les tatouages en tout j'en ai eu pour plus de 1 500 euros

alors je te cite ^^
Revenir en haut Aller en bas
xsaga2001


avatar



Féminin

Date d'inscription : 15/02/2013
Messages : 322

Age : 32
Vierge

Localisation : 95


MessageSujet: Re: les " tattoos " Mer 8 Oct 2014 - 21:06

Oui je sais ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://mangamaniac.forumsactifs.com/
Invité


Invité



MessageSujet: Re: les " tattoos " Mer 8 Oct 2014 - 21:16

" bonne fin de soirée miss " xsaga2001 !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: les " tattoos " Lun 27 Oct 2014 - 12:56



Tattoo, je t’ai dans la peau

Émission du 27/10/2014
Tattoo, je t’ai dans la peau
OCTOBRE 2014 - L'oeil et la main

Tattoo, je t’ai dans la peau, Un film de Pierre-Louis Levacher Avec Isabelle Voizeux Le tatouage est devenu un véritable phénomène de société. Pourquoi cet engouement ? Que représente le tatouage pour ses adeptes, attribut esthétique ou moyen de revendiquer sa culture ? Isabelle Voizeux rencontre des passionnés
et des professionnels du tatouage, et les suit jusqu’à la « 2nd International Deaf Tatoo Convention » à Londres. Y laissera-t-elle sa peau ? Diffusion sur France 5 lundi 27 octobre 2014 à 8h25 et rediffusion samedi 1er novembre à 23h00




Le tatouage est devenu un véritable phénomène de société. Pourquoi cet engouement ? Que représente le tatouage pour ses adeptes, attribut esthétique ou moyen de revendiquer sa culture ? Isabelle Voizeux rencontre des passionnés et des professionnels du tatouage, et les suit jusqu’à la « 2nd International Deaf Tatoo Convention » à Londres. Y laissera-t-elle sa peau ?

Un film de Pierre-Louis Levacher

http://www.france5.fr/emissions/l-oeil-et-la-main/diffusions/27-10-2014_272031



L'oeil et la main propose un espace de rencontre entre sourds ou malentendants et entendants, où s'échangent regards et points de vue sur le monde. A ce titre, elle s'adresse aux uns comme aux autres. Emission bilingue français - langue des signes.

Diffusé sur France 5 le lundi 27 octobre 2014 à 08:25 - Durée : 31 min.

Le tatouage est devenu un véritable phénomène de société. Pour comprendre cet engouement, Isabelle Voizeux a rencontré des passionnés et des professionnels du tatouage, et les a suivis au «2nd International Deaf Tatoo Convention», à Londres.


Revenir en haut Aller en bas
xsaga2001


avatar



Féminin

Date d'inscription : 15/02/2013
Messages : 322

Age : 32
Vierge

Localisation : 95


MessageSujet: Re: les " tattoos " Jeu 30 Oct 2014 - 8:16

Merci pour ce partage je l'avais louper ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://mangamaniac.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: les " tattoos "

Revenir en haut Aller en bas

les " tattoos "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permissions des habitantsVous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'univers des Ghibli :: LE BAR - LES AUTRES LOISIRS
 :: Le sanctuaire de la détente
-